« Secure The Future » : combattre le VIH/sida en Afrique

Initié en 1999 par la Fondation Bristol-Myers Squibb en partenariat avec ONUSIDA, ce programme a été reconnu comme le plus important partenariat public / privé mis en œuvre par une entreprise du médicament pour lutter contre le VIH/Sida en Afrique.

Avec 150 millions de dollars investis dans 21 pays en 11 ans, Secure The Future a permis d’améliorer la capacité des pays d’Afrique à lutter contre le sida à travers plusieurs modes d’intervention :

  • 6 centres d’excellence pédiatrique (dont ceux de Tanzanie et du Kenya ouverts en 2011), gérés par les gouvernements des pays concernés, assurent le dépistage, le traitement et le suivi psychosocial des enfants séropositifs,
  • des centres de traitement à base communautaire combinent traitement médical classique et prise en charge communautaire (soins à domicile par des volontaires formés, conseils psychosociaux et mesures de sécurité alimentaire),
  • des programmes d’assistance technique sont déployés dans 8 pays cibles.

En 2011, ce programme a été élargi, en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé, à la lutte contre la tuberculose dans 5 pays : Afrique du Sud, Tanzanie, Kenya, Ethiopie et République Démocratique du Congo.


Pour en savoir plus sur ce programme, visitez le site www.securethefuture.com (en anglais).