Semaine nationale de prévention et du dépistage des cancers de la peau



À l’occasion de la semaine nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau organisée du 15 au 19 Mai 2017 par le Syndicat National des Dermatologues - Vénéréologues, BMS fait le point sur le mélanome, une maladie qui concerne plus de 14 000 personnes par an en France (chiffres INCA 2015)1.

Le mélanome, c’est quoi ?

Le mélanome est une tumeur maligne qui se développe aux dépens des cellules pigmentées de la peau, appelées les mélanocytes. Lorsque les cellules cancéreuses apparaissent, elles sont d’abord limitées à la surface de la peau et peu nombreuses. Lorsque le mélanome est enlevé à ce stade, il n’y a pas de risque d’évolution métastatique. Avec le temps et si le mélanome n’est pas pris en charge, la tumeur peut progresser et se répandre en profondeur à travers le derme ou à d’autres organes, on parle alors de mélanome métastatique1.

Le mélanome ne représente que 10 % des cancers de la peau, soit entre 2 et 3 % de l’ensemble des cancers. Toutefois, il s’agit du cancer pour lequel le nombre de nouveaux cas par an augmente le plus (10 % par an depuis 50 ans)1 d’où l’importance de se protéger et faire contrôler sa peau.

Quels sont les principaux facteurs de risque ?

Parmi les différents facteurs de risque, on retrouve des facteurs externes comme l’exposition au soleil et aux ultraviolets artificiels, ainsi que les coups de soleil importants et répétés surtout pendant l’enfance.

Il existe aussi des facteurs propres à l’individu comme le phototype de la peau (qui caractérise la sensibilité de la peau aux rayonnements ultraviolets et face au soleil), un nombre élevé de grains de beauté ou encore les antécédents familiaux2.

Comment s’en protéger ?

Quelques gestes de prévention sont essentiels pour protéger sa peau1 :

  • éviter de s’exposer au soleil entre 12 h et 16 h
  • renouveler fréquemment l’application d’une crème solaire haute protection anti-UVB et anti-UVA
  • éviter les cabines de bronzage car les UV artificiels sont aussi dangereux pour la peau
  • en cas d’activité à l’extérieur, s’équiper d’un chapeau, de lunettes de soleil et de vêtements pour couvrir sa peau

Le dépistage précoce des cancers de la peau offre une meilleure chance de guérison. C’est pourquoi il est important de surveiller régulièrement sa peau, d’être vigilant à tout changement d’aspect des grains de beauté et de consulter son médecin traitant, ou un dermatologue, en cas de doute1.

Quels sont les traitements ?

Plusieurs traitements existent pour aider à lutter contre la maladie : la chirurgie, les traitements médicamenteux (dont la chimiothérapie, l’immunothérapie et la radiothérapie3).

Comment agit l’immunothérapie dans le traitement du mélanome métastatique ?

Les médicaments immuno-oncologiques visent à restaurer le bon fonctionnement du système immunitaire afin qu’il puisse identifier et détruire lui-même les cellules cancéreuses.

Le mélanome est la pathologie dans laquelle la démarche de l’Immuno-Oncologie a été prouvée pour la première fois. Cette approche a montré des résultats encourageants dans le traitement du mélanome métastatique chez certains patients, avec une durée de vie prolongée, dans de bonnes conditions.

Pour en savoir plus sur le mélanome, rendez-vous sur vaincrelemelanome.fr

___________

Sources

1 INCA, Les bons réflexes à adopter (consulté le 24 avril 2017) : http://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Reduire-les-risques-de-cancer/Exposition-aux-rayonnements-UV/Les-bons-reflexes
2 INCA, Guide patients, Les traitements du mélanome de la peau, juillet 2016 : accessible (consulté le 24 avril 2017): http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Melanome-de-la-peau/Points-cles
3 INCA, Le mélanome de la peau : points clés (consulté le 24 avril 2017) http://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Les-cancers/Melanome-de-la-peau/Points-cles
4 INCA, Cancers de la peau : pourquoi se faire dépister ? (consulté le 24 avril 2017) www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-des-cancers-de-la-peau/Pourquoi-se-faire-depister


Crédit photo : pixabay