La transplantation rénale en France : des besoins toujours croissants
A l’occasion de la journée mondiale du don d’organes et de la greffe, Bristol-Myers Squibb, acteur majeur dans la transplantation rénale, informe sur cette thématique et sensibilise à la greffe.


L’insuffisance rénale chronique terminale (IRCT), correspond au stade des maladies rénales où la destruction des reins est telle que la survie est menacée à court terme.14 A ce stade, la capacité de filtration est inférieure à 15% de la normale pour l’ensemble des reins.14 Il faut alors avoir recours à un traitement de suppléance, la greffe de rein ou la dialyse. La transplantation rénale serait le meilleur traitement pour les patients qui peuvent en bénéficier : elle qui apporte à la fois une meilleure qualité de vie et une plus longue espérance de vie pour les patients.3,12
En 2014, 3 232 patients ont bénéficié d’une greffe de rein en France, soit une hausse de 36% depuis 2005.1,10

Le nombre de patients inscrits pour une transplantation de rein est en augmentation
Le nombre de malades inscrits sur la liste d’attente en 2014 était de 15 470 (en progression de 40 % en 5 ans). Le nombre de nouveaux malades en attente de greffe de rein augmentait de 7%.4 Pour les patients pour lesquels une greffe de donneur vivant n’est pas envisageable, l’alternative est le recours à un greffon provenant d’un donneur décédé.13
La greffe de rein permet d’éviter le recours constant aux dialyses pour les patients en insuffisance rénale chronique terminale.6 Les patients de retour en dialyse après perte de leur greffon représentaient 9% (n=1 057) des patients ayant débuté la dialyse en 2013.2 Après l'échec d'une première greffe, une nouvelle transplantation peut souvent être envisagée. Ainsi, le nombre de malades inscrits pour une re-transplantation rénale en France a augmenté de 5% en 2013, représentant 17,3% des nouvelles inscriptions sur liste d’attente de greffe.4

Sources
1 Agence de la Biomédecine – 2014, Rapport annuel de synthèse de biovigilance, page 6
2 Agence de la Biomédecine – 2013 – Rapport annuel d’activité, page 6 et 7
3 Dew MA et al, “Does transplantation produce quality of life benefits? A quantitative analysis of the literature”. Transplantation. 1997;64:1261--‐1273
4 Agence de la Biomédecine
6 http://www.dondorganes.fr/070-quand-envisage-t-on-une-greffe
10 http://www.dondorganes.fr/101-infographie-sur-les-chiffres-cles
12 Wolfe RA, Ashby VB, Milford EL et al. Comparison of mortality in all patients on dialysis, patients on dialysis awaiting transplantation, and recipients of a first cadaveric transplant. N Engl J Med 1999 ; 341 : 1725--‐30
13 http://www.dondorganes.fr/003-l-origine-des-organes
14 INSERM