A l’occasion de la journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité, Bristol-Myers Squibb revient sur l’initiative d’une collaboratrice pour former un chien guide d’aveugle au siège de l’entreprise.


Le siège de Bristol-Myers Squibb, a accueilli, un chien d’aveugle de 5 mois qui va y être formé pendant un an avant d’accompagner, au quotidien, une personne en situation de handicap visuel.

Cette demande avait été formulée en novembre 2013 par une des collaboratrices du Département Recherche Clinique de Bristol-Myers Squibb France, Elodie Nelson. « Je me tenais au courant des actions menées par l’Association « Handi’chiens » et de leur besoin de familles pour accueillir des chiens en formation. »

Ces chiots en apprentissage doivent être accompagnés par leurs familles d’accueil dans tous les déplacements tants personnels que professionnels, et ce, sans jamais rester seul plus de trois heures. Le but étant qu’ils expérimentent un maximum de situations du quotidien.

« Pour satisfaire et faciliter son apprentissage, il était important pour moi que le chiot m’accompagne dans tous mes déplacements, et notamment, au siège de Bristol-Myers Squibb, afin qu’il soit dans une mise en situation réelle et totalement immergé dans la vie qu’il aura d’ici quelques mois. Cette demande a dû être acceptée à différents niveaux, au sein de l’entreprise, afin de s’assurer notamment que cela n’aurait pas d’impact sur le travail, et d’envisager les éventuels aménagements à mettre en place », explique Elodie.

Le chiot accompagnera ainsi la collaboratrice dans sa vie quotidienne durant une dizaine de mois afin de faire ses premiers apprentissages, avant de retourner à l’école, où un éducateur lui apprendra notamment le travail de guidage de son futur maitre.

Pour permettre l’arrivée de ce jeune labrador au sein de Bristol-Myers Squibb, un bureau fermé a été mis à la disposition d’Elodie durant toute la durée de garde.
La nouvelle de son arrivée a été très bien acceptée par les collaborateurs.
« Les retours de collègues ne sont que positifs, tout le monde était partant, enthousiaste, et le projet a été très pris à cœur », affirme Elodie.

Selon Elodie, pour l’Ecole des Chiens Guides de Paris, la réussite de ce projet signifiait également un grand pas : « La présence d’un chien d’aveugle en formation, au sein de l’entreprise, est une vitrine permettant de mettre en avant la cause des chiens guides et de leurs maîtres déficient visuel et de rassurer le grand public sur cette expérience. »

Outre le support accordé à ce projet personnel, qui s’inscrit dans la démarche de Responsabilité Sociale de l’Entreprise, Bristol-Myers Squibb soutient, de plus, une association qui forme des chiens guide d'aveugle via le recyclage des déchets, notamment des canettes.

En complément de ces actions, Bristol-Myers Squibb a toujours été très engagé afin de favoriser le maintien dans l’emploi et l’embauche des personnes en situation de handicap. Ainsi, le taux d’emploi pour le groupe en France est en progression de 3,94% en 2012 à 4,64% en 2013.