Bristol-Myers Squibb, fortement engagé en immunologie, sera présent lors de deux temps forts de la rhumatologie en fin d’année 2016

Le congrès de l’ACR :

Le premier événement, le congrès de l’ACR (American College of Rhumatology) s’est déroulé à Washington du 11 au 16 novembre 2016.
Environ 16 800 spécialistes et acteurs majeurs à travers le monde étaient présents afin de présenter de nouvelles données et d’échanger des informations sur les nouvelles avancées scientifiques dans ce domaine. L’essentiel des pathologies rhumatologiques a été abordé : la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrite psoriasique, les spondylarthrites, l’arthrose, l’ostéoporose, etc.
Ce congrès a été l’occasion de faire le point sur l’actualité, les nouveaux traitements et les nouvelles recommandations.

Bristol-Myers Squibb était présent sur ce congrès avec un stand ainsi qu’un symposium et a présenté notamment 21 abstracts sur de nouvelles données dans le rhumatisme psoriasique, l’arthrite juvénile idiopathique et la polyarthrite rhumatoïde. La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune touchant près de 0,3% de la population.
De récentes innovations en termes de traitements et de mode d’administration ont permis de faire évoluer la prise en charge au bénéfice des patients.
Les publications scientifiques, dont celles présentées par Bristol-Myers Squibb, ont aujourd’hui pour objectif d’aller plus loin dans l’analyse des profils des patients sous traitement, des facteurs de mauvais pronostic ou encore, le maintien des patients sous traitement.

Le congrès de la SFR : :

Le deuxième événement, le 29e Congrès annuel de la Société Française de Rhumatologie aura lieu les 11, 12 et 13 décembre 2016, à la Porte de Versailles à Paris. Bristol-Myers Squibb y organisera, le lundi 12 décembre, un symposium sur «Maladies auto-immunes : Quoi de neuf autour du lymphocyte T ? ».

A cette occasion, les différents orateurs, experts de la rhumatologie, s’intéresseront notamment aux récentes avancées scientifiques de Bristol-Myers Squibb dans la prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde, du rhumatisme psoriasique, et plus largement, des maladies auto-immunes.

Avec un pipeline majeur comportant diverses molécules immunomodulatrices, Bristol-Myers Squibb poursuit son engagement dans la recherche et le développement de médicaments innovants visant à entraîner une rémission à long terme chez les patients souffrant de pathologies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde, le rhumatisme psoriasique, le psoriasis, la maladie de Sjogrën, ou le lupus systémique.