Vendredi 16 octobre 2015 : Journée Nationale de dépistage de l’hépatite C


L’Hépatite C est une maladie du foie causée par un virus ; elle peut être aiguë ou chronique. Pour certaines personnes atteintes par la forme chronique de la maladie, l’infection évolue vers la cirrhose ou le cancer du foie. (1)

La démarche de dépistage est essentielle pour pouvoir traiter les personnes atteintes et permettre d’atteindre dans de nombreux cas la guérison virale. Cette Journée Nationale de dépistage est l’occasion de faire un point sur l’hépatite C dont la prévalence demeure encore très importante :

- 130 à 150 millions d’individus sont porteurs de l’hépatite C chroniques(1)

- Environ 500 000 personnes meurent chaque année de pathologies hépatiques liées à l’Hépatite C (1)

- Environ 90% des sujets infectés par le virus de l’Hépatite C peuvent être guéris grâce aux médicaments antiviraux, réduisant ainsi le risque de décès par cancer hépatique ou par cirrhose (1)

- 15 à 30% de risque de cirrhose du foie sur une durée de 20 ans chez les personnes infectées (1)

- En France, parmi les 232 196 personnes infectées chroniques par le virus de l’Hépatite C en 2004, 100 868 soit 43,4%, n’étaient pas diagnostiquées (2)

- On estimait à 100 868 le nombre de personnes atteintes de l’hépatite C en France en 2004 (2) Ce nombre est passé à 74 102 en 2014, soit une diminution de 27%. (3)

- En France, 59,1% des personnes non diagnostiquées en 2014 sont des hommes et 36,9% ont entre 70 et 80 ans. (3)



Sources

(1) Site internet de l’OMS, page « Hépatite C » juillet 2015 »
(2) (3) Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 2 juin 2015 (numéro 19-20). Hépatites B, C et Delta en France. Le dépistage à encourager.