Mieux comprendre l’hépatite C

Qu’est-ce que l’hépatite C ?

L’hépatite C1 est une maladie du foie due à une infection par le virus de l’hépatite C (VHC). Ce virus provoque des lésions inflammatoires du foie et des altérations des cellules hépatiques (appelées hépatocytes). La maladie se déroule en 2 phases :

  • la phase aigüe, lorsque l’infection est récente
  • la phase chronique si l’infection a plus de 6 mois

Le passage à la chronicité se fait dans 65 % des cas environ2. Dans cette situation, des altérations importantes du foie peuvent apparaître, comme une fibrose, avec une évolution possible vers la cirrhose (atteinte irréversible du foie).

Quelles sont les options de traitement ?

La prise d’un éventuel traitement de l’hépatite C dépend de la phase de la maladie.

L’hépatite C aigüe passe le plus souvent inaperçue. Lorsqu’elle est décelée, certaines mesures sont fortement recommandées pour préserver les fonctions hépatiques (notamment arrêt de la consommation d’alcool) ou pour éviter la transmission du virus. Ce virus présent dans le sang se transmet surtout par voie sanguine et notamment lors de l’usage de drogues, de partage d’objets de toilette en contact avec le sang, de tatouages ou de piercing réalisé avec du matériel souillé.

Le traitement de l’hépatite C chronique n’est actuellement pas systématique. Il est recommandé en fonction du stade de la fibrose hépatique, de l’éventuelle atteinte concomitante par le virus du sida, des manifestations générales, etc. Lorsqu’un traitement est nécessaire, ses objectifs sont de faire disparaître le virus et de protéger le foie. Les dernières avancées médicales ont permis de développer de nouveaux traitements à action directe, ciblant spécifiquement le VHC, et qui augmentent les chances de guérison des patients.

L’hépatite C au quotidien

La surveillance médicale de la maladie est indispensable et repose sur l’évaluation régulière des fonctions hépatiques. Au quotidien, il est recommandé au patient de préserver son foie, en prenant certaines mesures d’hygiène et de diététique (notamment ne plus consommer d’alcool, arrêter de fumer, perdre du poids…).

Chiffres clés de l’hépatite C en France2 :

  • nombre de patients atteints du VHC : plus de 360 000
  • 65 % d’entre eux sont atteints d’hépatite C chronique
  • Seulement près de 60 % des patients sont diagnostiqués

________________________

Sources

1 Ameli Santé – L’hépatite C, consulté le 01/03/2016
2 Données 2004. Rapport de l’INVS, 2004, consulté le 19/04/2016
____________________________