Mieux comprendre le cancer du rein

Qu’est-ce que le cancer du rein ?

Le cancer du rein1 est dû à la mauvaise évolution d’une cellule du rein, à l’origine normale. Cette cellule se multiplie de façon incontrôlée en formant un amas de cellules anormales, que l’on appelle une tumeur. La cellule à l’origine de la tumeur peut se situer à différents endroits du rein. Dans la majorité des cas, elle provient du parenchyme (ensemble de cellules constituant le tissu fonctionnel d'un organe) rénal et entraine la formation d’un carcinome à cellules rénales.

Plusieurs facteurs de risque sont susceptibles de contribuer au développement d’un cancer du rein, comme le tabac, le surpoids ou l’obésité et un traitement par dialyse de plus de 3 ans.

Quelles sont les options de traitement ?

Les deux options thérapeutiques1 pour traiter un cancer du rein sont la chirurgie, qui est privilégiée dans le cas d’un cancer localisé, et les médicaments anticancéreux, tels que les anti-angiogéniques, qui sont administrés lorsque le cancer est disséminé et qu’il y a des métastases.

Le type de traitement est adapté en fonction du patient et son objectif dépend de chaque situation :

  • supprimer la tumeur et/ou les métastases
  • ralentir le développement de la tumeur ou des métastases
  • traiter les symptômes engendrés par la maladie

Dans ce domaine, les récentes avancées scientifiques ont permis de découvrir une nouvelle classe de médicaments : l’immuno-oncologie. L’immuno-oncologie consiste à stimuler et renforcer les défenses naturelles de l’organisme (le système immunitaire) pour lutter contre les cellules cancéreuses

Vivre après un cancer du rein

Après la chirurgie et tout au long du traitement, des consultations et des examens sont programmés régulièrement, selon un rythme adapté à chaque patient1. L’objectif de ce suivi est de déceler une éventuelle récidive ou d'évaluer le traitement médicamenteux. Le suivi permet aussi de détecter et de traiter les éventuels effets secondaires des traitements, et de favoriser le retour à la meilleure qualité de vie possible.

Chiffres clés en France1 :

  • nombre de nouveaux cas/an : plus de 11 000 cas
  • environ 3 % de l’ensemble des cancers
  • touche deux fois plus les hommes que les femmes
  • âge moyen au diagnostic : environ 65 ans

________________________

Sources

1 Données 2011. e-cancer. Consulté le 03/03/2016
____________________________