Bristol-Myers Squibb, une entreprise innovante fortement engagée dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires

Engagé depuis plus de 50 ans dans la recherche en cardiologie, Bristol-Myers Squibb consacre une partie importante de ses ressources à la lutte contre les maladies cardiovasculaires.

Claire Willems

Claire Willems, Directrice Médicale Cardiologie, dresse un état des lieux des mesures concrètes mises en œuvre par le groupe dans ce domaine.

Pourquoi Bristol-Myers Squibb s’est-il engagé dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires ?

Claire Willems : les maladies cardiovasculaires constituent la deuxième cause de mortalité en France et représentent un enjeu de santé publique majeur. Au-delà d’un risque de décès pour le patient, elles peuvent également être à l’origine d’une détérioration de la vie des patients, notamment due à d’éventuelles séquelles suite à un accident vasculaire cérébral ou à une insuffisance cardiaque, par exemple.

A l’heure actuelle, les besoins médicaux demeurent non couverts, et concernent non seulement le traitement des maladies cardiovasculaires, mais également leur prévention, afin d’en éviter l’apparition.

A travers une recherche continue, Bristol-Myers Squibb s’engage fortement dans la prise en charge de ces pathologies graves, en proposant des solutions thérapeutiques innovantes aux patients touchés et aux professionnels de santé.

Quelle est l’expertise de Bristol-Myers Squibb en cardiologie ?

Bristol-Myers Squibb est engagé depuis plus de 50 ans en cardiologie et notre fort historique dans ce domaine a permis de forger et renforcer notre expertise.
Depuis, nous avons développé et mis sur le marché des molécules appartenant à diverses classes thérapeutiques telles que les antiagrégants plaquettaires, les anticoagulants, etc.
Ces médicaments ont permis d’apporter de nouvelles options thérapeutiques dans plusieurs pathologies cardiovasculaires, comme les troubles du rythme cardiaque, la prévention de l’accident vasculaire cérébral, de la thrombose veineuse profonde ou encore de l’embolie pulmonaire…

Quelle est l’ambition de Bristol-Myers Squibb dans ce domaine ?

Les maladies cardiovasculaires sont des pathologies fréquentes, qui engagent le pronostic vital et impactent fortement la qualité de vie des patients. A l'heure d'aujourd'hui, les traitements sont plutôt symptomatiques, ils améliorent l’état de santé du patient mais ne le guérissent pas.

Notre ambition est de découvrir de nouvelles thérapies pouvant littéralement faire évoluer la prise en charge de la pathologie et son pronostic. Actuellement, nous accentuons notamment nos recherches dans le domaine de l’insuffisance cardiaque.

Quels sont les moyens mis en œuvre pour proposer des thérapies innovantes aux patients ?

Bristol-Myers Squibb est une entreprise biopharmaceutique centrée sur l’innovation, avec plus d’un tiers de son chiffre d’affaire et environ un tiers de ses collaborateurs dédiés à la Recherche & Développement.

Plus de 6 % des études cliniques du groupe en France sont consacrées à la cardiologie, et plus de 300 patients ont été inclus à ce jour. En complément de la recherche menée en interne, des partenariats stratégiques nous permettent d’apporter un soutien aux sociétés de biotechnologies et ainsi, de mutualiser les compétences afin de faire avancer la recherche médicale.

Grâce à ces collaborations, Bristol-Myers Squibb s’engage dans la découverte de molécules, à un stade précoce de leur développement.

Quelles sont les voies de recherche dans ce domaine thérapeutique ?

Début janvier 2016, le pipeline de notre laboratoire comptait 5 molécules à l’étude dans le domaine de la cardiologie. La recherche menée dans ce domaine par Bristol-Myers Squibb est continue afin de mettre à disposition des patients et des professionnels de santé de nouvelles options thérapeutiques.