Quels sont les traitements et la prise en charge du mélanome ?

Les objectifs du traitement sont de [1] :

  • supprimer la tumeur et les métastases associées ;
  • réduire le risque de récidive ;
  • ralentir le développement de la tumeur ou des métastases ;
  • traiter les symptômes engendrés par la maladie.

Une fois qu’un mélanome est détecté, la prise en charge s’effectue en plusieurs étapes [1] :

Une première chirurgie dite « exérèse diagnostique » servant à confirmer la présence d’un mélanome a lieu, suivie d’une seconde intervention chirurgicale, appelée cette fois « exérèse élargie à but thérapeutique ». Cette deuxième opération consiste à enlever la tumeur ainsi que de larges marges de peau autour afin d’éviter toute récidive et est habituellement réalisée en ambulatoire, c’est-à-dire en une seule journée d’hospitalisation [1].

L’intervention dure en général moins d’une heure et s’effectue sous anesthésie locale. Si des ganglions doivent être retirés, une anesthésie générale est alors effectuée, ce qui peut prolonger la durée d’opération et d’hospitalisation. A la suite de l’intervention, une analyse au microscope des tissus cutanés enlevés est effectuée afin d’évaluer l’étendue de la maladie et de décider si la chirurgie doit être complétée ou non par l’une des thérapies adjuvantes suivantes [1] :

L’immunothérapie est un traitement qui vise à stimuler les défenses immunitaires de l’organisme contre les cellules cancéreuses. Elle est administrée par des injections en sous-cutanée ou en intraveineuse [1].

La chimiothérapie cytotoxique est un traitement systémique qui agit dans l’ensemble du corps. Grâce à ce procédé toutes les cellules cancéreuses seront touchées quelle que soit leur localisation, même si elles sont isolées et n’ont pas été détectées lors du diagnostic. Les médicaments de chimiothérapie agissent sur les mécanismes de division cellulaire [1].

Les thérapies ciblées sont des chimiothérapies hautement spécifiques agissant sur certains types cellulaires tumoraux (porteurs de certaines mutations dans le cadre du mélanome) en inhibant la signalisation cancéreuse [13].

La radiothérapie se sert de rayonnements produits par un accélérateur de particules et dirigés en faisceau vers la zone à traiter. Ce procédé empêche les cellules cancéreuses de se multiplier ce qui entraine à long terme leurs destruction tout en préservant les tissus sains et les organes avoisinants [1].

Le suivi [14]
Après un premier mélanome, un suivi clinique est nécessaire tous les 3-6 mois, puis tous les 6-12 mois (ou moins pour les cas les moins graves). En effet, 8% des patients ayant déjà eu un diagnostic de mélanome développent un mélanome secondaire dans les 2 ans.


Liens utiles

Vaincre le mélanome : www.vaincrelemelanome.fr


Sources


[1] Les traitements du mélanome de la peau, collection Guides de référence Cancer info, INCa, octobre 2010.
[13] Algazi AP, Soon CW, Daud AI. Treatment of cutaneous melanoma : current approaches and future prospects. Cancer Manag Res. 2010 ;2:197-211
[14] Dummer R, Hauschild A, Pentheroudakis G. Cutaneous malignant melanoma : ESMO clinical recommendations for diagnosis, treatment and follow-up. Ann Oncol 2009 ;20 (Suppl 4):iv129-31