Renforcer le pouvoir du système immunitaire dans la lutte contre le cancer

Cette nouvelle approche vise à « réapprendre » aux globules blancs des patients à se défendre contre le cancer et favorise ainsi la destruction des cellules tumorales par les lymphocytes T. [1] En pratique, il s’agit de contourner les mécanismes d’échappement qui permettent aux cellules cancéreuses de tromper le système immunitaire. [2]

Au cours de la maladie, les cellules cancéreuses installent progressivement à leur surface des signaux protecteurs qui s’accrochent aux récepteurs inhibiteurs des lymphocytes T. [1]

L’objectif consiste dès lors à empêcher cette interaction à l’aide d’un médicament et à réactiver les lymphocytes T. [3] Ainsi, plusieurs voies importantes de régulation des lymphocytes T font l’objet d’études actives. [4]

Bristol-Myers Squibb étudie actuellement le potentiel de diverses voies immuno-oncologiques dans plusieurs cancers à différents stades d’avancement. Les recherches en cours aideront à comprendre comment les agents immuno-oncologiques peuvent être associés ou utilisés avec d’autres approches thérapeutiques conventionnelles pour améliorer la survie et de la qualité de vie des patients atteints d’un cancer.



En savoir plus :



Sources


[1] K.Töpfer, S.Kempe, N.Müller, M.Schmitz, M.Bachmann, M.Cartellieri, G.Schackert, A.Temme. Review Article, Tumor Evasion from I Cell Surveillance. 2011.p 1-2
[2] R.T. Costello, J.A. Gastaut, D.Olive. Mécanismes d’échappement tumoral à la réponse immunitaire. Revenue médicale Interne. Elsevier, Paris. 1999.
[3] P.Sharma, Y.Shen, S.Wen, S.Yamada, A.Jungbluth, S.Gnjatic, D.Bajorin, V.Reuter, H.Herr, L.Old, E.Sato. CD8 tumor-infiltrating lymphocytes are predictive of survival in muscle-invasive urothelial carcinoma. 2006. p.3967.
[4] D. Pardoll and C. Drake. Immunotherapy earns its spot in the ranks of cancer therapy. J. Exp. Med. Vol 209 N°2. www.jem.org/cgi/doi/10.1084/jem.20112275. 2012. p 205.