Comment traiter un accident vasculaire cérébral (AVC) ? 

En cas d’AVC ischémique, on injecte de toute urgence au patient un médicament thrombolytique permettant de dissoudre les caillots et de diminuer le risque de lésions irréversibles du cerveau. Il doit être administré dans les 3 heures qui suivent l’apparition des premiers symptômes.

Selon les cas, des antiagrégants plaquettaires (qui empêchent les plaquettes de s’agglutiner) ou un anticoagulant sont ensuite prescrits pour prévenir la formation de nouveaux caillots.

En cas d’AVC hémorragique, une intervention chirurgicale est souvent nécessaire afin de retirer le sang accumulé.