Qu’est-ce qu’un Accident Vasculaire Cérébral (AVC) ?

Un accident vasculaire cérébral (AVC) est une affection cérébrale aiguë qui résulte de l’interruption de la circulation sanguine dans le cerveau. 

Il existe deux types d’AVC :

L’AVC ischémique (ou infarctus cérébral). Il est dû à l’obstruction d'une artère cérébrale, soit par une plaque riche en cholestérol (thrombose cérébrale, 40 à 50 % des cas), soit par un caillot de sang (embolie cérébrale, 30 % des cas). L’apport en oxygène et en nutriments est stoppé, ce qui endommage les tissus cérébraux et peut être à l’origine de lésions plus ou moins sévères.

L’AVC hémorragique (20 % des cas). Il est du à une rupture de vaisseau liée à une hémorragie cérébrale due à une rupture d’anévrisme ou à une tumeur, une crise d’hypertension, un trouble de la coagulation.

En France, l’AVC représente la 3ème cause de mortalité pour les hommes et la 1ère pour les femmes. En 2008, il a été responsable de 33 000 décès [1]. C’est aussi la première cause de handicap acquis de l’adulte. Il touche chaque année environ 130 000 nouveaux patients [2]. On estime par ailleurs à 6,2 millions le nombre de décès dans le monde dus à un AVC (chiffres 2008) [3].

Liens utiles : en savoir plus sur l'AVC

Sources

[1] Ministère des Affaires sociales et de la Santé www.sante.gouv.fr/les-chiffres-cles-de-l-avc.html
[2] Inserm www.inserm.fr/thematiques/circulation-metabolisme-nutrition/dossiers-d-information/accident-vasculaire-cerebral
[3] OMS, Aide-mémoire mars 2013 www.who.int/mediacentre/factsheets/fs317/fr